Antécédents médicaux  

Votre médecin s’informera sur vos antécédents médicaux afin de déterminer si les produits JUVÉDERMMD vous conviennent. Avisez votre médecin si vous avez :

  • Des allergies graves avec des antécédents de choc anaphylactique, des allergies graves multiples, des allergies à l’acide hyaluronique ou à d’autres produits de comblement, ou des allergies à la lidocaïne ou à d’autres anesthésiques locaux.
  • Des antécédents de maladie auto-immune, d’angines récidivantes, de rhumatisme articulaire aigu, d’épilepsie ou de porphyrie.

Considérations relativement au traitement  

Vous et votre médecin devez discuter des importantes considérations suivantes avant le traitement afin d’éviter des résultats insatisfaisants et des complications :

  • Vous prenez des médicaments susceptibles de prolonger le saignement, comme l’aspirine, des anti-inflammatoires non stéroïdiens ou des anticoagulants, car comme avec toute injection, vous pouvez avoir des saignements prolongés. Vous devez informer votre médecin si vous prenez des médicaments.
  • Vous avez eu récemment d’autres traitements de la surface de la peau (comme un traitement au laser, une exfoliation chimique ou une dermabrasion) ou avez déjà utilisé des produits de comblement.
  • Vous avez une infection ou une inflammation cutanée comme l’acné ou l’herpès labial.
  • Vous avez une prédisposition à la cicatrisation excessive.
  • Vous êtes enceinte ou vous allaitez, ou vous avez moins de 18 ans (moins de 21 ans s’il s’agit d’un traitement des lèvres), car l’innocuité des produits JUVÉDERMMD n’a pas été établie.

Effets secondaires  

Les effets secondaires potentiels associés à l’utilisation des produits JUVÉDERMMD incluent des réactions temporaires au point d’injection comme :

  • Une rougeur
  • Une enflure
  • Une démangeaison
  • Une douleur
  • Un nodule
  • Une bosse
  • Des ecchymoses
  • Une décoloration

Ces réactions peuvent se produire immédiatement ou à retardement et durer jusqu’à une semaine. L’injection dans les lèvres peut causer plus d’œdème et d’ecchymoses en raison de la physiologie particulière de ces tissus. Comme pour toute injection, il y a un risque d’infection. Cette liste d’effets secondaires n’est pas exhaustive. La persistance de réactions inflammatoires au-delà d’une semaine ou l’apparition de tout autre effet secondaire doit être signalée à un professionnel de la santé dès que possible.